Appuyez-nous

L’insuffisance du financement fédéral accordé à nos collèges et universités a pour effet que de nombreux universitaires travaillent d’un contrat à l’autre. Les piètres conditions de travail et la précarité d’emploi se répercutent sur l’environnement d’apprentissage : les universitaires contractuels disposent de très peu de temps pour préparer leurs cours, travailler avec leurs étudiants à l’extérieur de la salle de classe et contribuer aux activités de recherche et de service de leurs établissements d’enseignement.

En octobre, nous serons appelés aux urnes. Aidez-nous à faire de l’éducation postsecondaire une priorité.

Faites le premier pas et apportez votre soutien.